JADIS

La vie est dure pauvre Terrien
Vision obscure et puis plus rien.
Prisonnier de l’amour-passion
Qui nous fait perdre la raison
Sans nous laisser une chance
De retrouver notre enfance.
Sans soucis
Sans ennuis
Pleine d’envies qui s’enfuient.
L’amour naïf et pur
Qui reviendra j’en suis sûr
Nous remplir de vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *