LE TEMPS, C’EST RAGEANT

L’aiguille tourne, tourne en rond
c’est une course contre la montre
elles sont trois
et elles tournent, tournent
sans jamais se croiser
elles ne peuvent que se dépasser
la petite tourne
la moyenne tourne
soixante fois plus vite
la grande tourne
soixante fois plus vite encore
et dépasse la moyenne
qui dépasse la petite
et ainsi de suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *