UN DIMANCHE MATIN

Un matin de dimanche ensoleillé
Les gens se pressaient de sortir de l’église
Pour aller déjeuner ou alors travailler
Ou bien encore pour faire leurs valises
Qui les attendaient aux pieds de l’escalier.
Il parlaient, ils racontaient leur vie,
Certains riaient même de l’office accompli
Alors que les plus pratiquants d’entre eux
Repartaient, la tête basse, déjà poussiéreux.

Il y avait toutes sortes de gens.
Des riches, des moins riches,
Des snobs, des plus snobs encore,
Mais tous avaient en commun
Cette même volonté
De se retrouver
Un dimanche matin
A l’église du coin.

Parmi eux, on pouvait trouver des écrivains,
Des physiciens, des mathématiciens aussi.
Comme par exemple Guillaume de L’Hospital,
Marquis de Sainte-Mesme.
Saviez-vous que cet homme
Venait de publier un livre anormal:
Le premier manuel de calcul infinitésimal.
Alors quant au sortir de la cour

Il passait sans même faire un détour
Devant les mendiants qui lui tendaient la main,
Vous imaginez la honte
Qui avait pu s’abattre sur lui ce jour-lÃ
Lorsque toute la cour s’écria:

Regardez cet homme,
C’est L’Hospital qui se moque de la charité !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *