Pour que les petites entreprises ne fassent plus faillite à cause des grosses qui ne les paient pas dans les temps…

Comme vous le savez, chaque année, c’est l’hécatombe ! Beaucoup d’entreprises meurent, du fait des retards de paiement de leurs donneurs d’ordres. Malgré les lois, trop rarement appliquées, la réalité est toute autre. Le constat est sans appel : les petites entreprises sont les banques des plus grosses…

L’hiver dernier, le journal Les Echos publiait un article intitulé « Délais de paiement : Bercy épingle cinq mauvais payeurs« . Dans cet article, nous apprenions que des entreprises étaient rappelées à l’ordre, au travers d’une amende… Il paraîtrait même que l’Etat prévoirait prochainement un durcissement de cette amende pour la passer à 2m€ par infraction !

C’est bien gentil, mais ce n’est pas ça qui sauvera les petites boites qui n’auront pas été payées. L’Etat va engranger de l’argent facile, mais qui ne servira pas la bonne cause.

A ceux qui me lisent et qui ont une quelconque influence, l’idée que je propose :

Plutôt que de payer une amende à l’Etat, cet argent devrait aller dans une caisse spéciale, administrée par la Chambre du Commerce, et qui servirait à payer la facture impayée de l’entreprise potentiellement défaillante, avant qu’elle ne le soit ! Ce serait une sorte de Factor, mais pour lequel il ne serait pas nécessaire de montrer patte blanche…
Chaque entreprise qui serait alors dans une telle situation (avec preuve à l’appui) pour laquelle son client serait en retard, n’aurait alors qu’à demander cette somme à cet organisme, qui se chargera ensuite de :

  1. Récupérer l’argent avancé (en quelques sortes, elle rachète la facture)
  2. Mettre une amende de 2m€, comme le dit la loi… 🙂

C’est simple, non ?

Une idée pour réduire le chômage rapidement

Je souhaiterais réagir à toutes ces Politiques du « Y a qu’à faut qu’on… ».

Comme le disait le fort intéressant M. Lamy ce matin sur RMC, « L’important, c’est l’objectif et l’objectif, c’est de diminuer le chômage. ». Indépendamment du fait qu’un entrepreneur n’embauche pas parce qu’il a des aides, mais parce qu’il y a plus de boulot, quand les aides sont bien faites, le cercle vertueux de l’embauche s’enclenche car nous manquons de main d’oeuvre… Et c’est là tout le défi : Enclencher un cercle vertueux, et sortir de ce cercle vicieux et pessimiste dans lequel les Français sont ancrés depuis de nombreuses années.

Aujourd’hui, et depuis trop longtemps, le nombre de chômeurs augmente. Pour payer le chômage, on augmente les charges et les impôts, ce qui est un cercle vicieux ! Si nous réfléchissions dans l’autre sens… ?

Constats :

  • Un chômeur coûte 100% à l’Etat (donc à nous tous qui payons des impôts) pendant la durée de sa non-activité.
  • Pendant ce temps, il ne produit rien. Il ne crée pas de valeur pour la France. Pire, il pollue psychologiquement son entourage par son malheur…
  • Les entreprises ne peuvent plus embaucher car elles sont sclérosées par les charges, et de plus, sans pour autant donner du pouvoir d’achat aux employés à l’arrivée. Voir ce graphique : http://imgur.com/gallery/NyoZ2HW

Solutions :

Proposons une loi pour les entreprises de moins de 250 personnes (celles qui emploient le plus et qui innovent le plus) qui s’articulerait comme suit :

  • Pour l’embauche d’une personne en CDI et actuellement au chômage (pour éviter de profiter de cette loi lorsqu’il s’agit d’un « débauchage » et surtout pour réduire le nombre de chômeurs), une exonération totale de charges patronales pendant 12 mois, voire pendant 24 mois s’il s’agit d’un senior.
  • De plus, si cette embauche nécessite une formation de cette personne pour finaliser une meilleure adéquation de l’employé, au regard de ses compétences manquantes, le Pole Emploi donnerait à l’entreprise le montant qui était prévu pour le former, afin de s’en charger elle-même. Ce serait une formation bien plus efficace, et de l’argent de l’Etat bien dépensé.

Résultats attendus :

  • 100% de sa rémunération serait payée par une entreprise et non par l’Etat, ce qui représente bien plus (4,5 fois plus) que les charges patronales.
  • Cette dépense en moins pour l’Etat nécessiterait alors moins d’impôts.
  • Ce nouvel employé créerait alors de la valeur pour l’entreprise, qui vendrait alors plus, ce qui générerait de la TVA (20%), de la compétitivité, de l’innovation, ainsi que de la consommation par cette personne désormais sécurisée par un emploi stable (20% de TVA + impôts sur IR). Mieux, elle pourrait aussi investir dans l’immobilier… pour peu qu’on relie toutes ces aides pour créer une dynamique…

Pour résumer :

  • Les charges patronales « perdues par l’Etat » seraient totalement compensées par la consommation de l’employé et par la création de valeur de l’entreprise. Donc l’Etat ne perd rien. Mieux, il en sort bénéficiaire !
  • L’Etat perdrait un chômeur.
  • L’Entreprise gagnerait de la main-d’oeuvre qu’elle ne pouvait pas se payer.
  • La consommation de cet employé augmenterait. Donc des revenus supplémentaires de TVA…
  • Le paiement des retraites s’améliorerait d’une cotisation supplémentaire.
  • Le moral des Français remonterait, ce qui augmenterait aussi la consommation.
  • Nous replacerions la France dans un cercle vertueux de succès, ce qui nous placerait mieux dans l’Europe et faciliterait les aides internationales.
  • Les Syndicats ne seraient pas « frustrés », puisqu’il n’y aurait aucun conflit à gérer.
  • Et, cerise sur le gâteaux, nous pourrions diminuer l’impôt sur le revenu de TOUT LE MONDE, puisque moins de chômage.

J’espère avoir été suffisamment clair et motivant pour que vous véhiculiez cette idée, si vous la trouvez bonne évidemment. C’est celle d’un patron de boite Française, qui se pose de plus en plus la question de fuir un pays qui n’est plus à la hauteur des enjeux internationaux qu’il dit vouloir maîtriser…

Fleur Pellerin propose de créer des quartiers numériques pour le développement des start-up françaises.

Une Silicon Valley à la Française va-t-elle voir le jour sous l’impulsion de la Ministre de l’Economie Numérique Fleur Pellerin ? Après l’annonce du lancement d’un plan Big Data le 3 juillet dernier lors de l’Assemblée Générale de l’AFDEL, c’est aujourd’hui la création de véritables « quartiers numériques » qui est sur le point de voir le jour. Serious Factory et moi-même, Willliam Pérès, déjà présents à l’AFDEL, comptent bien profiter de ses opportunités afin de développer notre activité dans la 3D et la gamification.

WILLIAM PERES ET FLEUR PELLERIN A L'AFDEL

Un projet ambitieux avec des moyens à la hauteur des enjeux du numérique

Une Silicon Valley à la française : un rêve en devenir ? C’est ce qu’espère la Ministre de l’Economie Numérique, Fleur Pellerin, en proposant un nouveau projet de dynamisation de l’industrie technologique et numérique. Celui-ci consiste à augmenter la visibilité et apporter une stabilité aux starts-up, PME et groupes français spécialisés dans les nouvelles technologies et l’innovation. Ainsi, le rapport propose huit recommandations afin d’atteindre cet objectif :

  • Mettre en réseau des « Quartiers numériques » d’excellence sur le territoire
  • Reconnaître Paris comme métropole numérique et vitrine internationale du numérique made in France
  • Déployer l’Ultra Haut Débit fixe et mobile dans les « Quartiers numériques »
  • Promouvoir une France créative, entrepreneuriale et innovante, incarnée par les « Tech Champions »
  • Déployer une identité unique pour accroître la visibilité internationale des « Quartiers numériques »
  • Mettre l’initiative française en réseau avec plusieurs capitales numériques
  • Déployer un dispositif fiscal attractif pour amplifier l’investissement des business angels dans les entreprises en amorçage
  • Mettre en œuvre une gouvernance et un calendrier ambitieux

Serious Factory poursuit son développement dans la 3D et la gamification

Déjà à l’AFDEL le 3 juillet dernier, j’avais pu exposer à la Ministre Fleur Pellerin les innovations de Serious Factory en matière de 3D et de solutions de gamification. Grâce à son savoir-faire technologique, Serious Factory, le spécialiste de la 3D, a su convaincre de nouveaux clients pour les accompagner dans leur développement économique. Ainsi, nous proposons dorénavant la création de Serious Games sur mesure. L’entreprise a en effet saisit les opportunités de son marché pour créer de nouveaux outils de communication basés sur la gamification. Serious Game et advergame font en effet partie des nouveaux média les plus utilisés par les entreprises. En raison de la surexposition des consommateurs aux messages publicitaires et commerciaux (plus de 2000 par jour), la communication par le jeu apparaît comme une alternative gagnante afin de mieux faire passer son message.

Affaire à suivre !

Cliquez ici pour retrouver l’intégralité de l’article sur le site du Nouvel Observateur (02/08/2013)

Cliquez ici pour retrouver l’ensemble du projet sur la création des « quartiers numériques »

Serious Factory, lauréat du concours PM’Up 2012

L’éditeur de logiciels et de contenus 3D a su valoriser son savoir-faire et remporter le soutien de la région Ile-de-France avec le programme PM’Up et fait partie des 79 lauréats de la promotion Juillet 2012.

 

Le 4 avril 2013, parmi 249 dossiers, la Région Ile-de-France a récompensé le business model de Serious Factory et a doté la PME d’une subvention conséquente pour soutenir son développement, notamment à l’international.

Programme PM'Up Région Ile de France

Programme PM'Up Région Ile de France

« Avec le label PM’Up, nous confortons notre légitimité en tant qu’éditeur de logiciels d’aide à la vente et à la formation, basés sur les technologies 3D, ainsi que l’aspect novateur de nos solutions. Grâce à cette subvention, à l’accompagnement d’un conseiller de la région Ile-de-France, et au réseau de lauréats et partenaires, nous allons pouvoir donner le coup d’accélérateur nécessaire pour renforcer notre R&D et notre développement commercial sur de nouvelles zones où la demande est déjà forte », déclare William PERES, président et directeur général de Serious Factory.
Le dispositif PM’Up permet aux entreprises franciliennes à fort potentiel de bénéficier d’un accompagnement sur trois ans dans la mise en œuvre d’un plan de développement ambitieux et responsable. PM’Up mobilise pour ces entreprises un appui technique et des aides financières pouvant atteindre 250.000 €,  permettant  de financer des investissements de capacité ou de modernisation, le dépôt ou l’extension de brevets, des prestations de conseil sur des problématiques ciblées, des actions contribuant à la conquête de marchés export ou encore le recrutement de cadres sur des fonctions nouvelles et structurantes.

Un pôle Recherche et Développement renforcé

Déjà soutenue par FEDER et OSEO dans sa stratégie de Recherche et Développement,
Serious Factory pourra avec PM’Up renforcer ses équipes en recrutant des développeurs séniors qui sauront mettre à profit leurs compétences pour la pérennité de la plateforme de briques fonctionnelles permettant de créer les différents logiciels d’aide à la vente proposés par la société.
Cette subvention donnera aussi l’occasion à la société de renforcer la veille technologique avec des sociétés spécialisées qui assurera ainsi une longueur d’avance à ses produits.

Un développement international dynamisé

Serious Factory est déjà présent en Chine, à Hong-Kong, au Japon et en Belgique au travers de revendeurs à valeur ajoutée (VAR). Les logiciels d’aide à la vente en 3D temps réel sont très demandés sur ses zones pour équiper les entreprises fabricants des produits dont les combinatoires sont trop importantes pour être toutes visibles dans un showroom physique.
Avec ces fonds, Serious Factory entend poursuivre son développement sur d’autres pays à fort potentiel, déjà identifiés et toujours au travers d’un système de vente indirecte.

Serious Factory dynamise la formation présentielle avec HTS, Holographic Theatre Solution™

L’éditeur de logiciels et de contenus 3D a valorisé l’expertise pédagogique de Renault Academy et le savoir-faire technologique d’Animatik, pour créer un dispositif de formation produit basé sur la puissance de l’effet holographique.

Pour les besoins de Renault Academy, Serious Factory a mis au point, en s’appuyant sur son partenaire Animatik, un concept unique de théâtre holographique pour diffuser des contenus pédagogiques multimédia. Objectif recherché et atteint : une formation présentielle plus ludique et qualitative, qui contribue à renforcer l’efficacité des messages produit auprès des publics à former à travers le monde.

« Ce concept de théâtre holographique est révolutionnaire ! Il a d’ailleurs provoqué l’enthousiasme général lors de notre session de formation sur la clio RS 200EDC à Dieppe en Février 2013. Nous avons déjà pu mesurer à quel point cette solution et ses contenus adaptés améliorent l’impact de la formation sur l’apprenant et apportent également une très grand souplesse à l’intervenant », souligne Hervé VIALLE, Directeur de Renault Academy.

Holographic Theatre Solution dispositif nomade de formation présentielle

Holographic Theatre Solution dispositif nomade de formation présentielle

Captiver un auditoire international

Pour ses formations produit, Renault Academy recherchait une solution attractive et immersive de présentation de contenus, qui permettrait de toucher un public large, au même moment et dans plusieurs pays simultanément. Un enjeu de taille puisque ce dispositif concerne la formation de plus de 15 000 vendeurs et chefs de ventes, et pas moins de 6 000 techniciens spécialisés, garants de la satisfaction des clients de Renault.

Renault Academy souhaitait également améliorer les conditions de travail des formateurs, en limitant le déplacement de pièces lourdes et volumineuses, telles qu’un moteur, et réduire dans le même temps les coûts de stockage et d’expédition par transporteur spécialisé, lors des tournées de formation qui ont lieu sur plusieurs semaines.

Afin de relever ce défi stratégique de dynamisation et de flexibilisation de la formation présentielle, Serious Factory a développé une solution innovante, qui associe l’expertise des supports holographiques de son partenaire Animatik et l’efficacité des maquettes numériques 3D déjà déployées avec succès auprès de Renault Academy.

Serious Factory est allé encore plus loin en proposant différents contenus pédagogiques adaptés à ce mode de projection holographique : configurateur de voiture interactif sans cadre avec menu immersif, éclaté de produit pour une revue de projet à l’échelle 1:1, serious game pour des mises en situation à taille réelle, animations holographiques… Renault Academy a ainsi pu apprécier l’impact du Holographic Theatre Solution sur l’attention des apprenants grâce au configurateur en 3D temps réel développé par Serious Factory pour le nouveau véhicule Captur. Ce nouveau dispositif de formation, fondé sur la pratique virtuelle, permet en effet aux formés de comprendre et de mémoriser en un temps réduit l’étendue de la gamme et des combinaisons d’options possibles.

 

Un dispositif de formation facile d’utilisation et évolutif
Basé sur la visualisation 3D, le HTS est un système nomade de projection à effet holographique.

Ce dispositif a été conçu pour être transporté et assemblé par une seule personne en moins de 30 minutes. Ce système exclusif se compose de barres en aluminium, de tissus opacifiants et d’un Free Format® (toile transparente ultra fine et résistante) avec un vidéoprojecteur haute qualité, ainsi que de deux panneaux latéraux personnalisables ou utilisables en tableau blanc.
Les contenus et les options (stylo interactif eBeam Edge, haut-parleurs, rouleaux magnétiques WeledaTM…), qui accompagnent ce produit, font du HTS une solution complète avec un niveau d’interactivité poussé.

Enfin, pour tous les contenus vidéos, supports de formation, une application mobile permet au formateur de piloter leur projection à distance, apportant davantage d’agilité et de fluidité oratoire.

Le HTS est résolument une solution complète qui permet de :

  • valoriser les nouvelles pédagogies en 3D à l’échelle 1:1 pour une formation interactive
  • captiver les apprenants grâce à la dimension ludique de ce dispositif
  • garantir une meilleure appropriation des messages par la visualisation en temps réel
  • réduire les délais de conception des modules de formation en s’appuyant sur les maquettes numériques des produits
  • s’affranchir des problématiques logistiques : plus besoin de transport de pièces ou d’organes physiques volumineux avec des contraintes de dédouanement, de logistique, de sécurité voire d’hygiène
  • rationnaliser les coûts liés à la formation présentielle avec un système de diffusion adapté à des contenus et des produits très variés.
  • proposer un système novateur « Install and Use », à vraie valeur ajoutée, entièrement démontable, totalement nomade et qui rend le formateur autonome

« Nourri par l’expérience de Renault Academy, notre Holographic Theatre Solution™ intéresse déjà d’autres sociétés qui rencontrent les mêmes problématiques de formation produit, ainsi que des organismes de formation. Nous prévoyons d’ailleurs d’équiper prochainement un réseau de consultants en formation et dans la conduite du changement, et de concevoir leurs différents contenus pédagogiques multimédia », annonce William PERES, Président et Directeur Général de Serious Factory.

 

Serious Factory lance le premier logiciel de création autonome d’événements virtuels à un budget maîtrisé

Avec 3D Virtual Tradeshow™, l’éditeur de logiciels 3D et de solutions digitales, complète son offre avec un outil de communication intuitif et novateur.

Les clients souhaitent avoir de l’information structurée accessible rapidement et n’importe quand, n’importe où.
Cependant, les conditions économiques actuelles forcent les entreprises à revoir drastiquement les budgets alloués à des opérations dont les retours sur investissements sont parfois difficilement mesurables.
Fort de ce constat, les entreprises intègrent progressivement à leur communication et notamment à leurs dispositifs événementiels des solutions virtuelles, moins coûteuses, plus innovantes avec une résonance plus large.

3DVT logiciel  salons virtuels 3D

Dans la jungle des offres existantes de salons ou de showrooms virtuels, 3D Virtual Tradeshow™, développé et commercialisé par Serious Factory, constitue enfin l’outil idéal pour un rapport coût/fonctionnalités optimisé.
A partir de 5 900€ HT la licence par an, 3D Virtual Tradeshow™ est le premier logiciel de création autonome d’événements virtuels.

Le visiteur peut, quant à lui, découvrir à loisir les vidéos dans chaque stand, lire en ligne ou télécharger les documents mis à disposition, et bien sûr entrer en contact avec l’exposant.
Aucune nécessité de télécharger un plugin 3D : la navigation est simple et intuitive.

Une communication souple et mesurable

3D Virtual Tradeshow™ permet de facilement mettre en œuvre un événement virtuel, privatif ou public, afin de rapidement fédérer une communauté autour d’exposants ciblés. A partir d’un backoffice intuitif en ligne, l’utilisateur n’a qu’à suivre le processus expliqué étape par étape, sans risquer de se tromper ou d’oublier des éléments indispensables.

De nombreuses fonctionnalités ont été pensées afin de rendre ce logiciel pertinent dans une stratégie marketing de génération de contacts qualifiés : inscription à l’événement, stand privé sur demande, formulaires de contact, porte-documents intelligent, statistiques détaillées de visite permettant de réajuster la tactique au besoin…

Un positionnement novateur incontournable

Véritable salon virtuel ou marketplace de mise en relation de partenaires… autant de scénarios possibles auxquels répond la flexibilité de 3D Virtual Tradeshow™.
3D Virtual
Tradeshow™ est un excellent complément de visibilité des salons traditionnels pour des exposants n’ayant pas la capacité budgétaire de louer un stand physique.

Ce logiciel s’adresse également à des entreprises qui souhaitent présenter différemment leur offre ou animer sur le long terme différentes entités ou un réseau de partenaires.

Pionnier de ce nouveau mode de communication, Fimbacte a décidé d’utiliser 3D Virtual Tradeshow™ comme moyen de valorisation des lauréats 2012 de son 17ème Festival du Cadre de Vie.
« Ces espaces virtuels sont une manière innovante et mobile de présenter chaque projet, dans un espace représentatif de la marque. Cette initiative rend plus accessible l’information sur les sujets phares de notre filière. Notre démarche, inédite pour un organisateur de trophée, a pour objectif de valoriser de façon ludique et interactive les lauréats et partenaires », déclare Hedwige de Penfentenyo, directrice fondatrice de Fimbacte.

Dans un tout autre objectif, 3D Virtual Tradeshow™ permet d’organiser des salons sur des thématiques plus spécifiques pour une audience très ciblée. InnoCos World est la première place de marché virtuelle et permanente, dans le domaine de la cosmétologie et des produits de bien-être. Avec 3D Virtual Tradeshow™, cette plateforme de networking professionnel a déjà généré plusieurs milliers de visiteurs en 1 mois.
« La mission de InnoCos World
est avant tout de fédérer les acteurs de la cosmétique et des produits de bien-être pour mieux valoriser leur savoir-faire. C’est pourquoi nous avons fait le choix d’une marketplace virtuelle, capable d’allier glamour et innovation », précise Irina Kremin, fondatrice de InnoCos World.

Lien vers la démonstration du logiciel : http://democase.seriousfactory.com/View/Democase/8cfbf3a0fa/

Serious Factory dans l’émission L’Atelier numérique sur BFM radio

En passant

Je serai dans l’émission « L’Atelier numérique » sur BFM radio demain soir de 16h à 18h, pour parler de notre configurateur de Falcon pour Dassault Aviation…

Serious Factory a besoin de votre aide pour devenir le Champion National français aux European Business Awards

European Business AwardsSuresnes, 06 Septembre 2012 – Serious Factory fait appel au public pour se rendre sur le site des European Business Awards et supporter sa candidature.

Le vote du public a lieu entre le 6 septembre et le 17 Octobre 2012, ce qui donne à chaque société un peu plus de 40 jours pour obtenir autant de voix que possible. C’est là que vous pouvez aider Serious Factory. La vidéo d’entreprise avec le plus grand nombre de voix pour la France passera automatiquement à la prochaine étape de votes et décrochera le titre de Champion National.

William PERES, Président et Directeur Général de Serious Factory explique: « Nous espérons que le public sera derrière nous et prendra le temps de visionner et de voter pour notre candidature. Nous avons apprécié la réalisation de cette présentation vidéo puisqu’elle nous donne l’occasion d’expliquer le contexte de nos activités et de mettre en évidence notre réussite malgré les conditions économiques actuelles. Nous espérons que la puissance de la 3D pour le marketing, la vente et la formation ne sera plus un mystère, que vous aurez plaisir à regarder notre vidéo et, bien sûr, à voter pour nous. »

Votez pour Serious Factory comme Champion National :  http://www.businessawardseurope.com/entries/detail/france/3396


Serious Factory, une entreprise innovante, en croissance depuis sa création

Créée en 2007, Serious Factory a su s’imposer en tant qu’éditeur de logiciels d’aide à la vente grâce à la puissance de la 3D temps réel. Plébiscitée par les plus grands acteurs de l’industrie (Dassault Aviation, EDF, Peugeot, Renault, K par K, La Poste, Symantec, Mindray ou encore France Télévision), Serious Factory accompagne les entreprises dans leurs stratégies marketing de fidélisation et d’acquisition clients, ainsi que dans leur processus de formation et d’accompagnement au changement.

En 2010, Serious Factory avait déjà rejoint les finalistes nationaux en tant que start-up française en forte croissance.  Ses nombreux clients et ses diverses innovations produit lui permettent cette année de concourir parmi les PME françaises les plus innovantes, sur lesquelles les entreprises peuvent compter.

William PERES précise « En moins de cinq ans, Serious Factory est devenu la référence dans le domaine des logiciels 3D pour le marketing, la vente et la formation. Notre capacité de conseil et de gestion de projets nous a permis de fidéliser de grands industriels français, européens mais également chinois. Les European Business Awards sont reconnus pour valoriser les entreprises les plus dynamiques d’Europe : nous sommes donc très fiers de figurer parmi les vingt-neuf finalistes nationaux. Nous espérons bien démontrer au jury du concours que Serious Factory représente l’excellence européenne et a un rôle essentiel à jouer à l’échelle mondiale ».

Prochaines étapes des European Business Awards

En plus du vote du public, un panel de juges experts visionnera également les vidéos et décernera le titre de Champion National parmi les vingt-neuf sociétés représentant la France. Les résultats seront proclamés en Novembre 2012.

Entre Novembre 2012 et Janvier 2013, les Champions Nationaux
seront réexaminés par un troisième groupe de juges composé de dirigeants d’entreprises, d’universitaires et d’entrepreneurs européens qui récompensera les 110 meilleures organisations par le très convoité Ruban d’Honneur. Enfin, après la phase de présentation en face-à-face, les lauréats du Ruban d’Honneur seront dévoilés lors d’une cérémonie de gala en Avril 2013.

Soutenez Serious Factory aux European Business Awards

Smartphones et vacances – JT 20H France 2

Souvenez-vous il y a un peu plus d’un an, je donnais mon avis, à Chef d’Entreprise Magazine, sur l’organisation des congés d’été au sein de ma société Serious Factory. Un sujet qui impacte toutes les sociétés et encore plus les PME.

Vendredi dernier, France 2, nous a interrogé sur les smartphones et les vacances : l’entreprise dérange-t-elle les salariés durant leurs congés, pour des urgences… l’utilisation massive des smartphones professionnels a-t-elle une conséquence sur la vie privée des salariés?

Réponse en image…(Sujet aux minutes : 21’35 » à 24’10 »)

Interview Serious Factory Journal Télévisé 20H France 2 - 20/07/12

Serious Factory représente la France aux European Business Awards

Ma société Serious Factory figure parmi les 30 finalistes nationaux annoncés fin mai, qui représenteront la France lors de l’édition 2012/2013 des European Business Awards. Nous avons apparemment repoussé une concurrence féroce, accédant ainsi aux dernières étapes pour le titre de Champion national. Les gagnants de chaque catégorie seront révélés en avril 2013.

Les European Business Awards ont pour vocation d’accroître la visibilité et de soutenir la croissance des entreprises innovantes qui ont su allier réussite commerciale et responsabilité environnementale et sociale. Cette année encore, le panel de juges, reconnus et estimés, a sélectionné les plus brillantes entreprises européennes en fonction de leur capacité à répondre aux trois principes fondamentaux de ce concours.

Adrian Tripp, Président et Directeur Général des European Business Awards, explique : « Nous avons reçu un nombre incroyable de candidatures d’excellent niveau d’entreprises passionnées par leur activité. C’est donc une reconnaissance exceptionnelle de faire partie des finalistes nationaux. Cette liste compte certaines des entreprises européennes les plus inspirantes, déterminées à réussir quel que soit le contexte économique ».


Serious Factory, une entreprise innovante, en croissance depuis sa création

European Business AwardsCréée en 2007, Serious Factory a su s’imposer en tant qu’éditeur de logiciels d’aide à la vente grâce à la puissance de la 3D temps réel. Plébiscitée par les plus grands acteurs de l’industrie (Dassault Aviation, EDF, Peugeot, Renault, K par K, La Poste, Symantec, Mindray ou encore France Télévision), Serious Factory accompagne les entreprises dans leurs stratégies marketing de fidélisation et d’acquisition clients, ainsi que dans leur processus de formation et d’accompagnement au changement.

En 2010, Serious Factory avait déjà rejoint les finalistes nationaux en tant que start-up française en forte croissance. Ses nombreux clients et ses diverses innovations produit lui permettent cette année de concourir parmi les PME françaises les plus innovantes, sur lesquelles les entreprises peuvent compter.

Comme je le disais lors de mon interview, « En moins de cinq ans, Serious Factory est devenu la référence dans le domaine des logiciels 3D pour le marketing, la vente et la formation. Notre capacité de conseil et de gestion de projets nous a permis de fidéliser de grands industriels français, européens mais également chinois. Les European Business Awards sont reconnus pour valoriser les entreprises les plus dynamiques d’Europe : nous sommes donc très fiers de figurer parmi les trente finalistes nationaux. Nous espérons bien démontrer au jury du concours que Serious Factory représente l’excellence européenne et a un rôle essentiel à jouer à l’échelle mondiale ».