L’astuce de la bougie percée…

Je viens d’apprendre par un pote qu’il suffit de percer un petit trou dans la petite languette metallique au bout d’une bougie de voiture pour voir sa consommation d’essence diminuer de 20%.

C’est tout con, mais celui qui a trouvé ça n’a pas déposé de brevet et du coup, s’est fait piquer l’idée…

7 réflexions au sujet de « L’astuce de la bougie percée… »

  1. Bonjour tout le monde,
    J’ai envoyé un courrier à NGK concernant cette bougie miraculeuse (ce cierge en quelque sorte lol). j’en profite pour les remercier, ils m’ont répondu dans la journée.

    Voila leur réponse:
    Bonjour Cher Client,

    Merci pour votre message et pour la confiance que vous nous témoignez.
    Au risque de vous décevoir, le scoop de la semaine dernière est un flop.
    L’astuce du trou dans l’électrode n’est pas nouvelle, toutefois cette technologie n’a jamais été retenue par les fabricants de bougies…

    Nous déplorons la légèreté de cette information sans fondement diffusée à une heure de grande écoute aussi dense, et avons fait part de notre étonnement à la rédaction de TF1 à l’aide du courrier ci-joint.

    Restant à votre disposition pour tout renseignement complémentaire, recevez, cher Client, nos salutations les plus respectueuses.

    Jean-Jacques Plumejeau
    Directeur National Ventes et Marketing

    Leur courrier ci joint:
    TF1
    A l’attention du Directeur de la Rédaction
    1 Quai du Point du Jour
    92100 BOULOGNE BILLANCOURT

    Boulogne, le 05/01/07

    Nos R̩f. JJP/AC Р7582

    OBJET : VOTRE REPORTAGE DU 04.01.07 DANS LE JT DE 20H

    Automobile : la nouvelle bougie économique
    Un garagiste niçois a trouvé le moyen de réduire la consommation moyenne de 2 litres au 100. Il fait payer 100 euros pour modifier un modèle de série.

    Monsieur,

    Quelle surprise ! Un garagiste a réussi enfin ce que des milliers d’ingénieurs, des milliers d’heures d’essais, et des dizaines de millions d’Euros de recherche et développement depuis de nombreuses années n’ont pu réaliser… une bougie miracle.

    Votre reportage nous intrigue pour deux raisons principales :
    1) La crédibilité de l’information : Avant de publier des résultats chiffrés sur la performance d’un produit, un équipementier fait valider ses essais par des laboratoires certifiés. En effet, ceux-ci sont seuls habilités à valider la procédure des tests, la précision des moyens d’essai utilisés, et le résultat lui-même.
    Or, votre reportage annonce une réduction de 2 litres au 100, et une personne interviewée annonce la disparition de la fumée noire de son pot d’échappement.

    2) La légèreté de l’information : La combustion d’un moteur à essence est devenue très complexe, des normes très sévères imposent une réduction constante des rejets de gaz nocifs engendrés par cette combustion.
    La bougie d’allumage participe, avec d’autres composants, à la qualité de cette combustion. La bougie d’allumage est devenue un produit technique très sophistiqué ; elle peut, selon ses performances, contribuer à l’amélioration de la combustion d’un moteur à essence, et donc réduire sa consommation en carburant, et aussi diminuer les rejets toxiques (Hydrocarbures, Monoxyde de carbone, …).

    « L’astuce technique » présentée au cours de votre reportage fait partie des nombreuses possibilités inventées et mises en œuvre depuis de nombreuses années

    par les fabricants de bougies ; néanmoins, son niveau de performance est tel que cette solution n’a jamais été industrialisée.

    Des solutions beaucoup plus performantes existent, elles font l’objet de certifications officielles, sont fabriquées à des millions d’exemplaires, et sont commercialisées par les professionnels de la distribution et de la réparation automobile. De plus, une seule solution technique ne permet pas de répondre aux exigences multiples et très diverses des différentes générations de moteurs en circulation (système d’injection, carburant plombé, catalysés…), d’où la grande variété des solutions techniques proposées par les fabricants.

    La protection de l’environnement et les ressources de la planète sont au cœur de nos préoccupations depuis de nombreuses années, nous y contribuons concrètement de façon efficace en développant des produits homologués par les constructeurs automobiles et offrant de réels résultats en terme de réduction de la consommation en carburant, de réduction des émissions polluantes, de longévité et de fiabilité moteurs.

    NGK, premier fabricant de bougies dans le monde, se tient à votre disposition pour tout renseignement complémentaire dans l’hypothèse où vous souhaiteriez approfondir ce sujet, notamment en ce qui concerne les produits (documentation – joint), et dont nous sommes le spécialiste.

    Dans cette attente et vous remerciant par avance de l’intérêt que vous portez à ce sujet, nous vous prions d’agréer, Monsieur, l’expression de nos sincères salutations.

    Jean-Jacques PLUMEJEAU
    Directeur National
    Ventes et Marketing

  2. Alors ça c’est encore un meilleur scoop que le premier !

    Merci Guy pour nous avoir éclairé… 🙂

    Bon, je suis un peu décu du coup mais bon. Pour me consoler, je me dis que du fait de ma charge de travail actuelle, je n’ai pas eu le temps de tenter le coup…

  3. on peut ajouter que le JT est tjrs aussi nul.PPDA parle de « bougie de démarrage »; ce qui n’existe pas en mécanique! Je viens d’essayer le perçage selon reportage et ça n’a pas l’air concluant…à suivre.

  4. Salut à tous

    Je suis intrigué pas cette astuce, mais le seul souci c’est que mon véhicule possède des bougies 3 éléctrodes…changéés il y à 3mois seulement, donc j’aimerais savoir si cela marche meme avec des bougies 3 éléctrodes….. merci pour vos réponses

  5. j’habite Nice et en janvier 2007j’ai fait monté 4 bougies …trouée…sur ma Peugeot 406 2L BVA et je vous confirme que sur routes nationales et autoroutes ma consommation d’essence à baissé entre 1,5 et 2 lites aux 100kms ! qui plus est, je roule sp95 E10 sans aucun problème. A vous de voir …la moyenne affichée sur l’ordinateur tous les 10.000kms tourne antre 8,8 et 9,3 lites au 100. Comprenne qui voudra mais la réaction de NGK me laisse septique !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *