Les E-Séminaires ou webinars : une bonne invention !

Les gens n’ont pas le temps, ils le prennent… ou ne le prennent pas !

Nos clients, tout comme nous-mêmes, refuseront de se rendre à une journée porte-ouverte ou une JAT (journée à thème) comme on dit chez DSF, simplement pour boire et manger au cocktail qui cloture les présentations commerciales, si le contenu informatif n’est pas à la hauteur de leurs attentes. Même quand on fait une soirée Karting, ça commence à être limite… Â

Avec Internet, nous nous habituons chaque jour davantage à ne plus bouger de notre fauteuil. Nous apprenons tout, nous avons un avis sur tout, parce que tout est disponible en ligne.

N’avez-vous pas remarqué comment le simpe email est tueur pour nos relations ? Pourquoi est-ce qu’on envoi un email à notre collègue du bureau d’à côté pour lui demander quelque chose, alors qu’il suffirait de le crier à travers le couloir ? Même le téléphone de bureau sert de moins en moins. J’en vois même qui utilisent leur portable pour appeler quelqu’un de la boîte…Bref, le contact se perd et il faut s’y faire. Enfin peut-être…

En fait, soit on s’y fait et on joue avec ce système en pleine mutation, soit on décroche. Personnellement, j’ai choisi mon camp.

Si l’on part de ce constat, nous devons réinventer notre marketing B to B. Mêmes avec les problèmes de spam, les emails sont dans le B to B l’un des moyens de communication les plus utilisés. Les cadres passent environ un tiers de leur temps à lire des emails et y répondre. Moi, j’ai même parfois du mal à les lire tous… C’est inconcevable et imprévisible, mais mathématiquement de nos jours, une société paie un tiers de ses employés pour lire des emails !! Le pli est pris, le ver est dans le fruit : nous ne nous en passerons plus et ça ne nous dérange plus de lire des tonnes de mails.

La seule chose importante est donc pour le marketing de passer le firewall et de définir un objet pour votre email tellement attractif et personalisé que votre client/prospect l’ouvrira, généralement par curiosité ou intérêt. A vous après d’être suffisamment intéréssant et accrocheur pour ensuite le garder attentif et faire en sorte qu’il le lise jusqu’au bout. Actuellement, j’ai pu constaté un meilleur ROI en email qu’en courrier postal. les moeurs changent et les moyens de communication suivent ! Cet email est le lien entre vous et votre client/prospect. Comme nous perdons de plus en plus notre proximité physique, faute de temps et de rentabilité, comme je l’expliquais précédemment, sa personalisation devient critique. Vous devez impérativement dire qui vous êtes, dès l’objet de l’email, et décrire le sujet de cette correspondance. Par exemple, moi, chez Dassault Systèmes, j’utilise la renommée de ma société en écrivant un objet du type « Dassault Systèmes – Invitation personnelle ». Ensuite, je commence avec : Monsieur X ou Madame Y ,… pour personnaliser et entériner la proximité.Dans l’exemple que je vous illustre, cet email a pour but de l’inviter à une conférence sur Internet. Tout contact se fera donc à distance.

Le concept est simple : vous donner rendez-vous à autant de personnes que vous le souhaitez, afin de lui présenter un nouveau produit, des nouveautés sur un produit existant, une nouvelle offre, etc. Bref, une communication éclair de 45mn, questions-réponses comprises, mais extrêment ciblée et dynamique.

L’intérêt est double. Le client ne perd pas une journée avec le déplacement et les frais associés qui l’obligent à ne se déplacer qu’à une personne. ll peut même jusqu’à réserver une salle entière pour participer à ce webinar avec tous ses collègues intéressés par le sujet. Il ne passe que 45mn de son temps, ce qu’il peut plus facilement prévoir et tenir. L’information étant courte et très ciblée, son attention est excellente. Quant à vous, cela vous permet de ne pas être limité par un territoire en terme d’invitations (généralement limité à 200km autour du lieu du séminaire).

Pour ce qui est du contact « physique », nous nous orientons donc à plus d’événement VIP, où le fun et l’échange sont à l’honneur…

Une réflexion au sujet de « Les E-Séminaires ou webinars : une bonne invention ! »

  1. Ping : Le Marketing B to B est-il si loin du Marketing B to C ? - Blog | William PERES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *