Mes premiers essais sur Google SketchUp

Contrairement à ce que peut craindre Jacques, je ne pense pas que Google SketchUp puisse faire du tord à Dassault Systèmes. En tous cas, certainement pas sur la 3D pour tous

Hervé a raison de dire que la concurrence serait plutôt AutoCAD.

En effet, j’ai voulu tester l’outil. Il y a des trucs sympa mais dans l’ensemble c’est quand même plutôt assez galère de faire ce que l’on veut avec. Je pense que les belle images qu’ils nous montrent dans le tutoriel et sur les différents articles ont été créés par des Pros et avec la version Pro à 495$. François, fait donc peut-être référence à cette version payante lorsqu’il en fait l’éloge, ce que je veux bien croire, mais je n’ai pas oser acheter la licence pour aller plus loin…

Google SketchUpJe suis pourtant assez adepte de ce types d’outils et même si les icones et fonctionnalités sont dans l’ensemble intuitifs, il demeure néanmoins des actions complexes pour faire des choses très simples comme creuser de la matière… Je n’ai même pas réussi à terminer de faire mon appartement à partir de mon plan qu’il est toute de même possible d’importer.

De mon point de vue, ce n’est donc pas « pour tous »…

Du reste, il y a une multitude d’outils très peu couteux sur le marché qui font du mal à AutoCAD dans ce domaine…

En tout cas, je n’ai pas eu envie de passer plus de temps dessus et ce n’est généralement pas bon signe…

La question que je me pose est plus de comprendre ce que fabrique Google. Ils veulent aller partout et en affaires, on sait que quand on veut trop en faire, on fini par tout faire mal…

Ils devraient plutôt se méfier de Microsoft et de leur nouvelle offre AdCenter au lieu de perdre leur temps avec une cible qui ne doit pas être très grosse…

Une réflexion au sujet de « Mes premiers essais sur Google SketchUp »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *