Réussir une présentation orale : Etape 7

Susciter l’intérêt

  1. Observez votre auditoire
    • Même si a priori c’est le cas, une présentation orale n’est pas forcément un monologue. Pour peu qu’on s’y intéresse, il y a beaucoup d’interactions entre vous et votre auditoire. Leur comportement doit être capté, analysé. Leur interprétations éventuelles doivent être comprises et anéanties.
    • Il est possible de lire sur le visage de quelqu’un le fait qu’il n’a pas compris ce que vous venez de dire. Dans ce cas, s’il n’y a pas trop de monde, vous pouvez vous permettre de questionner cette personne afin de préciser quelque chose qu’elle n’aurait pas comprise. S’il y a trop de monde, vous comprendrez par vous-même qu’il peut être utile de rajouter un petite phrase qui précisera davantage vos propos.
  2. Identifiez un « sponsor »
    • Dans une salle, il y a toujours quelqu’un de plus passionné que les autres. Généralement, il acquiesce de la tête lorsque vous dites quelque chose d’important et pour laquelle il est d’accord.
    • Un mouvement de tête montrant une approbation de ce que vous dites, vous indiquera la personne réactive. Il y a deux intérêt à identifier cette personne :
    • Cela vous rassure de voir quelqu’un qui vous écoute attentivement
    • Cela vous permet de rectifier vos phrases lorsque vous voyez que cette personne ne réagit pas à quelque chose d’important
  3. Réagissez
    • Qui n’a jamais baillé lors d’une présentation ? Quelqu’un qui baille peux signifier deux choses :

a) Soit la personne est réellement fatiguée (auquel cas, nous ne pouvons pas grand chose)

b) Soit ce que vous dites est rébarbatif ou peu clair

  • Dans les deux cas, votre auditoire a manqué ce que vous avez dit et il faut réagir. Personnellement, j’utilise plusieurs méthodes :

a) J’augmente la puissance de ma voix et la module afin de casser le rythme

b) Je pose une question ouverte à cette personne afin de susciter son intérêt et pour la réveiller. Par exemple, lors de la présentation de résultats d’un clients référence, vous pouvez lui demander s’il a déjà du faire face à la même situation par le passé…

c) Je quitte mon pupitre et fait quelques pas pour casser le rythme et l’inciter à me suivre du regard. Il se sent alors « obligé » de m’écouter pour ne pas « culpabiliser » de s’endormir…

d) Je marque une pause dans mon discours. Trois secondes de silence suffisent à refocaliser votre auditoire. Les gens se demandent alors ce qui se passe et se remette à écouter…

  • Il est clair que vous ne devriez pas vous retrouver dans cette situation… 🙂

2 réflexions au sujet de « Réussir une présentation orale : Etape 7 »

  1. Ping : Blog | William PERES » Sept Clés pour réussir votre présentation à l’oral

  2. Ping : Blog | William PERES » Sept Clés pour réussir votre présentation à l’oral

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *