Réussir une présentation orale : Etape 1

Je suis récemment tombé sur un micro cours pour apprendre à bien présenter à l’oral.

C’est sur le Journal du Management. Il s’agit de plusieurs points clés à ne pas manquer.

Bien se préparer

  1. Adapter sa présentation
    • On oublie trop souvent de se centrer sur l’intérêt de nos interlocuteurs.
    • En amont, cela suppose de préparer chaque présentation selon l’auditoire.
    • C’est un travail contraignant mais nécessaire.
    • Il vous permettra aussi de vous sentir plus à l’aise lors de votre intervention.
  2. Attention à PowerPoint
    • PowerPoint ne sert qu’Ã accompagner votre discours.
    • Lorsque vous préparez vos « slides », limitez-vous aux mots clés, qui seront un point de départ pour votre présentation orale.
  3. S’entraîner
    • Réussir une présentation orale, cela s’apprend.
    • Vous pouvez vous entraîner avec des collègues ou en formation.
    • Rien ne vaut la vidéo pour bien détecter ses défauts.
    • Pensez surtout à vous chronométrer.
  4. Se relaxer juste avant d’intervenir
    • Quelques minutes avant la présentation, il faut se mettre dans de bonnes conditions.
    • Astuce : Cela passe notamment par la respiration. Inspirez en comptant jusqu’Ã quatre, expirez en comptant jusqu’Ã huit.
    • Cela crée un vide émotionnel relaxant.
    • Ensuite, préparez la salle, vérifiez que tous les outils fonctionnent et accueillez les participants.

5 réflexions au sujet de « Réussir une présentation orale : Etape 1 »

  1. Ping : Blog | William PERES » Cinq Clés pour réussir votre présentation à l’oral

  2. Ping : Blog | William PERES » Cinq Clés pour réussir votre présentation à l’oral

  3. merci!!!!
    j’ai une présentation super importante la semaine prochaine et c’est en anglais :(…

    j’espère que tes conseils m’aideront…..

  4. Dans la préparation, pendant la phase de relaxation, j’ajouterai un point qui me semble essentiel : chauffer la voix.
    J’ai vu cela dans les coulisses des théatres, mais aussi en formation de prise de parole.
    Il faut choisir sa phrase compliquée préférée (la mienne : je veux et exige exagérément) a dire à bonne vitesse, avec la bonne intensité, et en faisant les liaisons 😉
    10 fois de suite sans bafouiller et on est prêt.
    Bafouiller 1 fois : c’est reprendre à 0
    Cet échauffement peut se faire dans sa voiture en allant sur le lieu de conférence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *