Réussir une présentation orale : Etape 2

Je suis récemment tombé sur un micro cours pour apprendre à bien présenter à l’oral.

C’est sur le Journal du Management. Il s’agit de plusieurs points clés à ne pas manquer.

Capter l’attention

  1. Trouver une accroche
    • L’accroche vous permet d’attirer l’attention sur vous.
    • Une anecdote ou une question, ça marche bien.
    • Par exemple, dans le cas d’une intervention pour présenter votre société, une accroche possible serait : « Qui parmi vous ne connaît pas notre société ? »
  2. Se centrer sur l’auditoire
    • La présentation des activités de votre société en Chine ou des clients américains qui ont acheté vos produits n’intéresse pas votre client qui habite dans l’Oise.
    • Je travaille chez Dassault Systèmes. Lors de mes actions terrain, si je vais voir un client pour lui présenter la proposition de valeurs de mes solutions, je fais attention à trouver des clients de sa région, des clients référence qu’il connaît et peut aller voir.
    • Cela paraît évident, mais on néglige trop souvent l’intérêt de l’auditoire, auquel il faut répondre dès le début.
  3. Et toujours… Attention à PowerPoint
    • Ne lisez pas votre présentation PowerPoint.
    • Partez uniquement des mots clés pour développer votre discours.
    • Il n’y a rien de pire que d’être dos à votre auditoire. Cela donne l’impression que vous ne maîtriser pas votre sujet et par conséquent, que vous n’avez pas de valeur claire à proposer à votre client (car votre auditoire est VOTRE client du moment).

4 réflexions au sujet de « Réussir une présentation orale : Etape 2 »

  1. Ping : Blog | William PERES » Cinq Clés pour réussir votre présentation à l’oral

  2. Ping : Blog | William PERES » Cinq Clés pour réussir votre présentation à l’oral

  3. pas d’accord sur l’exemple d’accroche donné !
    ne jamais poser de question à laquelle on peut répondre par oui ou par non ! c’est le risque de voir décrocher une partie de votre auditoire qui ne se sentira pas concerné. Toujours débuter ces slides par une question ouverte.
    Et je rajouterai une accroche majeure qui tient à l’orateur : si celui-ci a conscience que ce qu’il a à présenter est un cadeau qu’il offre avec plaisir et enthousiasme à son auditoire, s’il ressent réellement l’envie de partager et de donner, alors il donnera à son auditoire l’envie de l’écouter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *