Alphonse Mucha pourrait enfin être exposé dans la gare historique de Prague de manière permanente

Des hauts responsables de Prague sont sur une bonne voie pour redonner un nouveau souffle à la station de train principale la capitale de l’Art Nouveau, en la transformant l’espace d’une exposition en une galerie présentant quelques-unes des œuvres les plus importantes d’Alphonse Mucha.

Le bras-de-fer au sujet de l’emplacement d’affichage de 20 peintures surdimensionnées par M. Mucha (1860-1939), un peintre tchèque art nouveau, est sur le point d’aboutir.

M. Mucha a fait don à la ville de Prague de ses peintures sur l’histoire des peuples tchèque et slave, achevé en 1920, à condition que la ville trouve une galerie publique suffisante pour les afficher. Cependant, la ville a échoué sur ce point depuis près d’un siècle. Les peintures avaient fait la navette entre différentes expositions temporaires, principalement dans les régions orientales du pays, jusqu’à l’année dernière, lorsque la collection a été divisée. Une partie des peintures est retourné à Prague, dans une galerie d’art au château de Moravsky Krumlov dans le sud de la République Tchèque. Cette galerie avait abrité la collection, comme un prêt de la capitale tchèque, depuis plusieurs décennies.

Depuis début 2010, les héritiers de M. Mucha, qui est considéré dans le monde entier comme l’un des plus grands artistes d’Art nouveau, ont commencé à poursuivre les responsables de la capitale tchèque pour violation de leur promesse donnée à l’artiste.

Le bâtiment historique de la station de train de Prague, qui n’est plus utilisé par les voyageurs, est en décadence. La gare a été construite en 1871. Dans les décennies précédant la Seconde Guerre mondiale, il a été appelé la station de Wilson, en référence à l’ancien président américain Woodrow Wilson. La gare, récemment remaniée, est maintenant souterraine pour améliorer les transports en commun de la ville. Le vieux bâtiment historique situé au sommet de la station souterraine moderne, est devenu une horreur dans le centre de Prague, en dépit de sa capacité inégalée pour accueillir les visiteurs en provenance de partout à l’étranger.

Grandi Stazioni, l’opérateur italien de la station ferroviaire principale de Prague, prévoit d’achever la rénovation du bâtiment historique de la gare, pour qu’elle soit prête à accueillir les peintures de M. Mucha en 2013, selon les médias locaux.